Les indicateurs de performance da ns les institutions culturelles publiques du spectacle vivant en France selon la Loi organique relative aux lois de finances (LOLF) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Politiques et Management public Année : 2010

Les indicateurs de performance da ns les institutions culturelles publiques du spectacle vivant en France selon la Loi organique relative aux lois de finances (LOLF)

(1)
1

Résumé

Dans un contexte de crise des finances publiques, la France fonde aujourd’hui tous ses espoirs sur l’« évaluation de la performance » pour amortir les effets d’une crise complexe. Sous le signe de la « modernisation de l’Etat », une nouvelle « constitution financière » appelée Loi organique relative aux lois de finances (LOLF) est devenue le levier principal des réformes de la gestion publique.Pleinement appliquée sur les affaires culturelles depuis 2006, la LOLF repose sur un ensemble d’indicateurs de performance et fixe aux institutions culturelles publiques du spectacle vivant des objectifs précis à réaliser. Cet article définit et analyse le schéma de la conception et du parcours de ces indicateurs ainsi que les cibles-objectifs à atteindre. Il examine aussi la polémique générée par ce nouveau mode de gouvernance.

Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03363576 , version 1 (04-10-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03363576 , version 1
  • OKINA : ua2833

Citer

Ammar Kessab. Les indicateurs de performance da ns les institutions culturelles publiques du spectacle vivant en France selon la Loi organique relative aux lois de finances (LOLF). Politiques et Management public, 2010, Non spécifié. ⟨hal-03363576⟩
13 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More