Entourages et cabinets ministériels de la Révolution à la Monarchie de Juillet (1791-1848) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2015

Entourages et cabinets ministériels de la Révolution à la Monarchie de Juillet (1791-1848)

(1) , , (2, 3) , (4)
1
2
3
4

Résumé

Ce texte, sur le fondement de multiples sources jusqu’ici inexploitées, dévoile pour la première fois la physionomie des entourages et des cabinets ministériels en France depuis le début la Révolution française jusqu’à la fin de la monarchie de Juillet. Durant cette période, l’entourage d’un ministre se compose pour l’essentiel du secrétaire général du ministère et, déjà, d’un cabinet ministériel. Contrairement à une légende tenace, les cabinets ministériels ne sont pas nés sous la Restauration dans le cadre de l’émergence du régime parlementaire : ils apparaissent dès 1795, sous le Directoire, puis se développent sous le Consulat, l’Empire et la Restauration, pour se généraliser enfin sous la monarchie de Juillet. Les cabinets ministériels sont, à l’origine, des structures très réduites, qui s’élargissent progressivement, à partir de Louis-Philippe, sous la houlette d’un chef de cabinet. C’est encore sous la monarchie de Juillet que de jeunes membres du Conseil d’État commencent à inféoder les entourages ministériels.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02561613 , version 1 (04-05-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02561613 , version 1
  • OKINA : ua14348

Citer

Marc Bouvet, Jean-Michel Eymeri-Douzans, Xavier Bioy, Stéphane Mouton. Entourages et cabinets ministériels de la Révolution à la Monarchie de Juillet (1791-1848). Le règne des entourages : cabinets et conseillers de l'exécutif, Les Presses de SciencesPo, pp.141-193, 2015, Domaine droit, 978-2-7246-1825-9. ⟨hal-02561613⟩
39 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More