La double nature de paradoxes inhérents aux réseaux d’entreprises Illustration par le cas d’un réseau d’entreprises dans la filière horticole ornementale française - Université d'Angers Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année : 2016

La double nature de paradoxes inhérents aux réseaux d’entreprises Illustration par le cas d’un réseau d’entreprises dans la filière horticole ornementale française

Résumé

Depuis le début des années 2010, la filière horticole française traverse des perturbations économiques relativement importantes. Ces perturbations sont principalement dues à deux facteurs : la baisse de la consommation des végétaux d’ornement et la concurrence étrangère de plus en plus importante. Face à ces perturbations, les entreprises de production sont à la recherche de nouveaux leviers de compétitivité. L’un de ces leviers peut se positionner sur un système de logistique mutualisée entre plusieurs producteurs. La mutualisation logistique permet de mieux répondre aux besoins des distributeurs (augmentation des fréquences de livraison) et de réduire les coûts inhérents à la livraison pour les producteurs. Ce type de levier organisationnel est relativement nouveau dans la filière horticole, dont les principaux leviers de positionnent habituellement sur la production (optimisation et création variétale). Cette nouvelle organisation mutualisée composée d’entreprises concurrentes donne naissance à deux types de paradoxes. D’une part les paradoxes liés aux différences entre le niveau de l’entreprise et le niveau du réseau, et d’autre part les paradoxes liés à la coopération entre concurrents. Ces paradoxes pouvant déboucher sur des tensions et remettre en question les objectifs et finalités de la coopération, il est nécessaire de les identifier et de les connaitre. C’est ce que nous proposons au travers les travaux menés ici en cherchant à répondre à la question : quels sont les paradoxes inhérents aux réseaux d’entreprises ? La méthodologie utilisée pour répondre à cette question est de type qualitative en se basant sur une étude de cas. La présentation se décompose en trois grandes parties : la première partie porte sur la contextualisation du terrain de recherche et de la problématique, la seconde partie propose une déconstruction du concept de paradoxe pour le reconstruire d’après le terrain de recherche, la troisième et dernière partie permet d’identifier les différents paradoxes et leurs principales caractéristiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
maignant_2016.pdf (427.54 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02528852 , version 1 (02-04-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02528852 , version 1
  • OKINA : ua15632

Citer

Allan Maignant. La double nature de paradoxes inhérents aux réseaux d’entreprises Illustration par le cas d’un réseau d’entreprises dans la filière horticole ornementale française. Séminaire conjoint CIRRELT et Chaire de leadership en enseignement en création et gestion de coopératives et d’entreprises collectives, Nov 2016, Québec, Canada. ⟨hal-02528852⟩
28 Consultations
56 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More