Systemic diseases and biotherapies: Understanding, evaluating, and preventing the risk of hepatitis B reactivation - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Joint Bone Spine Année : 2014

Systemic diseases and biotherapies: Understanding, evaluating, and preventing the risk of hepatitis B reactivation

(1) , (2) , (1)
1
2

Résumé

Hepatitis B virus (HBV) reactivation can occur in chronic carriers of the HBV surface antigen (HBsAg) and constitutes a well-known complication of immunosuppressive therapy. HBV reactivation has also been reported after contact with the HBV. The increasing use of biological agents (TNFα antagonists, rituximab, abatacept, and tocilizumab) to treat systemic diseases has resulted in numerous publications about the risk of HBV reactivation. The relevant scientific societies have issued recommendations designed to prevent HBV reactivation. The main measures consist of screening for markers indicating chronic HBV infection (HBsAg) or HBV infection in the distant past (antibodies to the HBV core antigen) before initiating biological therapies, vaccinating marker-negative patients, and considering close follow-up or antiviral treatment before immunosuppressive treatment initiation or in the event of HBV reactivation. Here, we discuss the pathophysiological mechanisms underlying HBV reactivation during biological treatments, most notably in patients with occult HBV infection or markers for remote HBV infection, whose hepatocyte nuclei may contain a resistance form of HBV DNA known as covalently closed circular DNA (cccDNA). Assessment of the risk of reactivation relies on the HBV status, drugs used, and data from the literature. Finally, we discuss the various recommendations and modalities for HBV vaccination, preemptive treatment, and patient management, according to the level of risk and to the circumstances in which reactivation occurs.

Les réactivations d’infections par le virus de l’hépatite B (VHB) sont connues chez les porteurs chroniques de l’antigène (Ag) HBs et représentent une complication classique des traitements immunosuppresseurs. Elles ont été décrites également chez des patients ayant été en contact avec le VHB. Depuis l’utilisation de plus en plus fréquente des biothérapies (anti-TNF-α, rituximab, abatacept, tocilizumab) dans les maladies systémiques, de nombreuses publications ont fait état du risque de réactivation de l’hépatite B. Les sociétés savantes concernées ont émis des recommandations visant à prévenir ces réactivations. Il s’agit principalement du dépistage des marqueurs d’infection chronique (AgHBs) ou ancienne (Ac anti-HBc) par le VHB, avant l’instauration de ces traitements, d’une vaccination des sujets n’ayant pas de marqueurs et de propositions de suivis rapprochés et ou de traitements antiviraux délivrés avant la mise sous-immunosuppresseurs ou lors des réactivations. Dans cette mise au point, nous tentons de clarifier les mécanismes physiopathologiques des réactivations d’hépatite B sous-biothérapie, en particulier dans les infections B occultes, chez les patients ayant des marqueurs d’infection ancienne par le VHB, chez qui persiste, dans les noyaux des hépatocytes, de l’ADN du VHB sous une forme de résistance (ADNccc). Les risques sont appréciés en fonction du statut du patient vis-à-vis du VHB, des différentes molécules utilisées et selon les données de la littérature. Enfin, nous discutons les différentes recommandations et modalités de vaccination, de traitement préemptif et de prise en charge des patients, en fonction du risque et des circonstances de survenue de ces réactivations.

Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03269617 , version 1 (24-06-2021)

Identifiants

Citer

Françoise Lunel-Fabiani, Charles Masson, Alexandra Ducancelle. Systemic diseases and biotherapies: Understanding, evaluating, and preventing the risk of hepatitis B reactivation. Joint Bone Spine, 2014, 81 (6), pp.478-484. ⟨10.1016/j.jbspin.2014.01.015⟩. ⟨hal-03269617⟩

Collections

UNIV-ANGERS HIFIH
10 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More