Social Representations of Risk in Cameroon: influence of Sociopolitical and Cultural Context. - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Journal of Social and Political Psychology Année : 2020

Social Representations of Risk in Cameroon: influence of Sociopolitical and Cultural Context.

Les représentations sociales du risque au Cameroun : influence du contexte culturel et sociopolitique

(1) , (1) , (1)
1

Résumé

The threat of sociopolitical instability is a perennial subject of political debate in Cameroon, even though the country's stability has never really been challenged since independence. Given this omnipresent discussion on the need to preserve social cohesion, the aim of the present study was to analyze social representations of risk. Two studies were carried out among two samples (N1 = 31 and N2 = 156) of Cameroonians with higher education diplomas. Data collected by means of free association and characterization questionnaires were subjected to hierarchical, similarity and Q-sort analyses. These revealed that governance failures are regarded as factors that might undermine social cohesion. Comparative analysis of the risk representations of the country's different ethnic groups revealed several differences. Previous research had emphasized the importance of proximity to the object in the construction of a social representation, and this was also evident in the present study, as social representations of risk for both the whole sample and the different ethnic groups were structured around specific threats or ills that undermine Cameroonian society.
La menace d'instabilité sociopolitique est un sujet de débat politique récurrent au Cameroun alors que la stabilité du pays n'a vraiment pas été remise en cause depuis l'accession du pays à l'indépendance en 1960. Face à l'omniprésence du débat sur la nécessité de préserver la cohésion sociale, cette étude avait pour objectif de mettre en évidence les représentations sociales du risque. Deux études qualitative et quantitative ont été réalisées auprès de deux échantillons (N1 = 31 et N2 = 156) de Camerounais diplômés de l'enseignement supérieur. La tâche d'associations libres et le questionnaire de caractérisation administrés aux participants ont été respectivement soumis à une analyse hiérarchisée, une analyse de similitude (associations libres) et à une analyse Q-sort (questionnaire de caractérisation). Les données analysées indiquent que les défaillances de la gouvernance publique sont considérées comme les facteurs susceptibles d'hypothéquer la cohésion sociale. L'analyse comparative des représentations du risque entre les différents groupes ethniques du pays fait ressortir quelques différences. Comme d'autres travaux sur les représentations sociales, cette étude met en exergue l'importance de la distance à l'objet dans la construction des représentations sociales car les représentations sociales du risque ici, aussi bien pour l'ensemble de l'échantillon que pour les différents groupes ethniques, sont structurées autour de menaces ou des maux qui minent la société camerounaise.
Fichier principal
Vignette du fichier
Etoundi, Kay et Gaymard 2020.pdf (511.78 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-02968514 , version 1 (15-10-2020)

Licence

Paternité - CC BY 4.0

Identifiants

Citer

Jean-Claude Etoundi, Nicole Kay, Sandrine Gaymard. Social Representations of Risk in Cameroon: influence of Sociopolitical and Cultural Context.. Journal of Social and Political Psychology, 2020, 8 (2), pp.642-661. ⟨10.5964/jspp.v8i2.1218⟩. ⟨hal-02968514⟩
67 Consultations
163 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More