Trump, Brexit and the Transatlantic Relationship:The New Paradigms of the Trump Era - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue LISA / LISA e-journal Année : 2018

Trump, Brexit and the Transatlantic Relationship:The New Paradigms of the Trump Era

Trump, Brexit et la relation transatlantique : les nouveaux modèles de l’ère Trump

(1)
1

Résumé

On 27 January 2017 during a joint press conference with the British Prime Minister Theresa Mayat the White House, Donald Trump praised the vote in favour of Brexit as “a wonderful thing’ anda ‘blessing for the world.’” Brexit was a fantastic opportunity for him as the themes raised bypro-Brexiteers echoed his own “politics of anger”: hostility against the élites, rejection of laximmigration policies, indictment of the effects of free trade and globalisation, etc. Therefore, hissupport for Brexit and for its main spokesman Nigel Farage is no surprise except in so far as itstands in sharp contrast with his predecessors’ stance who all defended the idea of a UnitedKingdom fully committed to the European Union. Donald Trump is not a president to be botheredwith history and tradition: the liberal world order and old European ties do not faze him in theleast. His only guides when it comes to making decisions are his short-term political needs. Thus,studying Donald Trump’s position towards Brexit and more largely towards the European Unionwill reveal some constant themes: opportunism, populism and unpredicatility.
Le 27 Janvier 2017 lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche avec le Premier Ministrebritannique Theresa May, Donald Trump fit l’éloge du vote britannique en faveur d’une sortie del’Union Européenne. Le Brexit fut une fantastique opportunité pour lui au moment de sacampagne présidentielle car les thèmes des pro-Brexit faisaient écho à sa propre « politique de lacolère » : hostilité envers les élites, rejet des politiques d’accueil des réfugiés et des immigrés,critique des effets du libre-échange et de la mondialisation, etc. Ainsi son soutien apporté auBrexit et à son principal défenseur Nigel Farage n’a rien de surprenant, mais en faisant celaTrump s’inscrit en rupture avec tous ses prédécesseurs qui sans exception ont soutenu l’idée d’unRoyaume-Uni engagé dans l’Union Européenne. Donald Trump n’est pas un président quis’embarrasse de l’histoire et des traditions : l’ordre libéral mondial et les liens anciens avecl’Europe le laissent complètement indifférent. Ses seules priorités lorsqu’il doit prendre unedécision sont ses intérêts politiques à court-terme. Ainsi, étudier la relation de Donald Trump auBrexit et plus largement à l’Union Européenne nous révèlera les constantes structurelles deDonald Trump : opportunisme, populisme et imprévisibilité.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article version LISA (1).pdf (407.61 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Loading...

Dates et versions

hal-02507268 , version 1 (12-03-2020)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

Citer

Laetitia Langlois. Trump, Brexit and the Transatlantic Relationship:The New Paradigms of the Trump Era. Revue LISA / LISA e-journal, 2018, Comprendre le phénomène Trump, au delà du chaos, XVI (2), ⟨10.4000/lisa.10235⟩. ⟨hal-02507268⟩
70 Consultations
477 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More