La riviera de Rimini : ses plages et ses “bagni”. - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Mondes du tourisme Année : 2014

La riviera de Rimini : ses plages et ses “bagni”.

(1)
1
Thérèse Racco

Résumé

Le concept d’urbanité est au cœur de la recherche sur les lieux touristiques. Les plages mises en tourisme, comme tout lieu touristique, ont une urbanité singulière. Ce sont les individus qui en les choisissant pour leur projet de recréation configurent les lieux et y font émerger les attributs de l’urbanité. Les plages de la riviera de Rimini et leur succession d’établissements balnéaires, communément appelés “bagni”, fournissent un terrain de choix pour l’étude de ce processus. Le cas étudié illustre aussi comment l’accumulation d’urbanité, par la diversification des pratiques touristiques, l’agencement spatial et les stratégies d’acteurs, permet à un lieu touristique de continuer à fonctionner par et pour le tourisme.

Mots clés

Dates et versions

hal-03599552 , version 1 (07-03-2022)

Identifiants

Citer

Thérèse Racco. La riviera de Rimini : ses plages et ses “bagni”. : Un cumul d’urbanité. Mondes du tourisme, 2014, La plage, territoire des corps, 9, pp.42-57. ⟨10.4000/tourisme.138⟩. ⟨hal-03599552⟩
19 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More