Les dermatophytes : les difficultés du diagnostic mycologique - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue Francophone des Laboratoires Année : 2008

Les dermatophytes : les difficultés du diagnostic mycologique

(1) , (1)
1

Résumé

RésuméLes dermatophytes sont des champignons filamenteux responsables de lésions variées de la peau et des phanères, dont le diagnostic n’est pas toujours évident cliniquement. Devant une lésion évoquant une dermatophytie, un examen mycologique s’impose donc le plus souvent. Cependant, bien que cette recherche soit d’usage courant dans les laboratoires d’analyses médicales, la mise en évidence d’une étiologie fongique n’est pas assurée pour autant. En effet, pour obtenir un résultat fiable, le biologiste doit surmonter plusieurs niveaux d’obstacles : 1. la réalisation du prélèvement selon le type de lésion, 2. l’examen direct des différents produits biologiques, ainsi que leur mise en culture, 3. l’identification des champignons isolés, 4. l’interprétation des résultats. Les difficultés susceptibles d’être rencontrées au cours des différentes étapes du diagnostic des dermatophyties reposent essentiellement sur l’absence de standardisation des prélèvements et des techniques mycologiques, ainsi que sur le manque de commercialisation de certains réactifs et milieux de culture. Les auteurs se proposent de passer en revue les principaux pièges à éviter.

Dates et versions

hal-03134748 , version 1 (08-02-2021)

Identifiants

Citer

Dominique Chabasse, Marc Pihet. Les dermatophytes : les difficultés du diagnostic mycologique. Revue Francophone des Laboratoires, 2008, 2008 (406), pp.29 - 38. ⟨10.1016/S1773-035X(08)74522-2⟩. ⟨hal-03134748⟩
29 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More